Marronnier commun, marronnier d’Inde


Nom scientifique : Aesculus hippocastanum

Nom commun : marronnier commun, marronnier d’Inde

Famille : Hippocastanaceae

Nom en langues étrangères : horse chestnut-tree (Angl.), Castaño (Esp.)

Taille : C’est un grand arbre d’ornement qui peut dépasser les 300 ans et mesurer jusqu’à 30 mètres.

Feuillage : Les feuilles caduques sont opposées, grandes (30-50 cm), munies d’un long pétiole, palmées, à 5 ou 7 folioles dentelées. Les bourgeons pointus qui apparaissant en automne, sont protégés par une sorte de résine fortement collante.

Ecorce : L’écorce brune à légèrement rougeâtre est lisse chez le jeune arbre et se fissure avec l’âge dans le sens de la longueur, s’écaille et se détache par petites plaques.

Fleur et fruit : Les fleurs blanches ou roses, tachées de rouge, sont rassemblées en inflorescences (thyrses) en forme de pyramide.
Le fruit est une capsule coriace qui renferme en général une seule (parfois deux) grosse graine brune, lisse et luisante, toxique, appelée marron d’Inde.

Particularités : Son bois n’est pas réputé de qualité, c’est comme arbre d’ornement, et moindrement d’alignement qu’il est utilisé, pour son feuillage dense, ses fleurs bien visibles, et des marrons autrefois jugés très exotiques.
Le marron d’Inde contient de l’amidon, des saponines (aescine) et surtout des glucosides (aesculine, fraxine), qui le rendent toxique. Il n’est donc pas recommandé de le donner à manger au bétail, bien que cela ait été fait dans le passé pour les chevaux et bovins.
Attention ! Les marrons du commerce, à griller ou utilisés en confiserie, qui sont comestibles, sont des châtaignes, fruits du châtaignier (Castanea sativa). Ce ne sont donc pas les fruits du marronnier d’Inde !