Arbre aux quarante écus

Nom scientifique : Ginkgo biloba

Nom commun : arbre aux quarante écus

Famille : Ginkgoaceae

Nom en langues étrangères : ginkgo (Angl.), ginkgo (Esp.)

Taille : Cet arbre atteint des tailles moyennes à grandes, jusqu’à 20 à 35 m

Feuillage : Ses feuilles sont uniques parmi les plantes à fleurs, puisque formées de deux lobes dont les nervures se ramifient dichotomiquement (par deux).

Fleur et fruit : On trouve des arbres mâles et des arbres femelles, l’espèce étant dioïque. Faisant partie des gymnospermes, cet arbre n’a pas un fruit au sens botanique, les graines appelées « noix » sont protégées d’un tissus riche en sucres et qui est comestible. Les noix de ginkgo représentent une nourriture traditionnelle en Chine, souvent servie aux mariages car considérée symbole d’une vie éternelle.

Particularités : Arbre considéré fossile vivant car il appartient à la plus ancienne famille d’arbres connue, apparue il y a plus de 270 Ma. Ginkgo existait déjà une quarantaine de millions d’années avant l’apparition des dinosaures, il a résisté à l’évolution mais présente encore des caractères des plantes anciennes.
Ginkgo n’a aucun nuisible connu, de plus, il contient des substances pharmaceutiques précieuses (les ginkgolides) qui trouvent de très nombreuses applications médicinales et qui étaient connues en Asie depuis plusieurs millénaires.
Toutes ces particularités ont fait de cet arbre le symbole de la ville de Tōkyō au Japon.